Cet été, j'avais profité des vacances pour développer une activité manuelle : le dénoyautage. J'avai seu l'heureuse idée de commander à la mère des caisses de tomates pour coulis, des prunes, des pommes, des pêches... des choses très bonnes une fois cuisinées, mais un peu chiantes pénibles à préparer. Et la reine dans ce domaine, c'est la MIRABELLE.

J'ai donc passé quelques heures à dénoyautéer et trier ces délicieuses minuscules petites prunes avant de les transformer : compote, crumble, congélation. Car elle a au moins ça de sympa, la mirabelle, elle se gèle très biens les couennes ! Et dans la foulée, comme il me fallait un dessert, j'avais ce jour-là testé un crumble prunes-abricots-pêches-poires-baies de goji-mûres de la haie. SUCCES !!!!!

J'ai donc opté, devant la seconde série de cagettes, pour la confection d'une vague de mélange-tout-prêt-pour-les crumble, direct au congèl ! Nous en avons déjà sorti quelques uns et le résultat est très sympa !

(Bon, d'accord, il faudrait juste que j'arrête de les faire crâmer pour que ce soit PARFAIT !)

 

Crumble_632Crumble_633

 

Crumble_645

Quant aux intrus ci-dessous, ce sont les potes de la brioche mangée ici : les blinis. Formes et tailles totalement improbables, mais CUCULENTS !!!

blinis_672