La journaliste d'un magazine hebdo avait pris contact avec moi il y a peu de temps, cherchant à interviewer des navetteuses dans le cadre de la réalisation d'un dossier sur le sujet.

J'avais déjà répondu à ce genre de sollicitations lors de la naissance de loulou, mais de la part de la presse locale. Là, elle est nationale, la presse ! Bien sûr, ce ne sera probablement que quelques lignes sur ma vie de navetteuse, mais j'aime bien l'idée de pouvoir défendre notre choix de vie, à zhom et à moi, même si certaines fois, cela me pèse de faire 800 km par jour... J'ai pu lui expliquer pourquoi j'avais choisi ce fonctionnement, ce que cela implique, les difficultés et avantages liés, et surtout, le regard des autres sur cette organisation familiale et peu particulière et inversée, puisque zhom assume la vie quotidienne en très grande partie.
On verra bien ce qui en ressortira.


Petite anecdote : au cours de cette interview, je lui disais que j'avais déjà fais deux fois le tour de la terre en train depuis que j'avais commencé à "faire les transports". Réponse de la journaliste : "Et bien dites donc, elle est belle, votre empreinte écologique" ! C'est vrai que ça commence à en faire, des bornes...